Mémoires du monde

Nuit et Brouillard d’Alain Resnais, Terminus de John Schlesinger, Chantez la mer de Herman van der Horst, …À Valparaíso de Joris Ivens, Les Mammifères de Roman Polanski, Idylle sur le sable d’Henri Storck, La Noire de… d’Ousmane Sembène: quelques-uns des huit mille films conservés par la Cinémathèque de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Depuis la Deuxième Guerre mondiale, ces archives cinématographiques exceptionnelles et encore peu connues constituent une collection variée dans l’éclectisme des genres et des thèmes abordés par des réalisateurs du monde entier. Films pédagogiques, films d’auteur ou films de commande, cette collection réunit essentiellement des documentaires qui proposent un regard sur le monde depuis ces quatre-vingts dernières années.

De ces archives passionnantes, Marianne Thys a sélectionné cent films, admirés ou oubliés, émouvants ou dérangeants, innovants ou classiques, dotés pour la plupart de prix prestigieux. Mémoires du monde constitue une anthologie déclinée en plusieurs thèmes qui suivent la marche du monde, depuis l’être humain dans son habitat naturel jusqu’à l’oppression sociale et politique sous toutes ses formes. Cent regards sur l’humanité à travers l’objectif du cinéaste. Cent jalons de l’histoire du cinéma. Jean-Louis Comolli propose quant à lui un regard personnel sur cette collection, sorte de parcours subjectif qui retrace l’évolution du documentaire depuis la naissance du cinéma et la révolution amenée par le son synchrone, impliquant de nouvelles façons de filmer et des perceptions inconnues du spectateur.

Marianne Thys a contribué à plusieurs ouvrages sur l’histoire du cinéma belge. Elle a été chargée de la recherche et de la coordination de l’ouvrage Cinéma belge, filmographie exhaustive du cinéma belge (1895-1995) publiée en 2000 par la Cinémathèque royale de Belgique et Ludion. Dans le cadre du centenaire du cinéma, elle a écrit avec Eric de Kuyper Alfred Machin – cinéaste (Cinémathèque royale de Belgique). Marianne Thys travaille comme rédactrice pour plusieurs maisons d’édition de livres d’art.

Jean-Louis Comolli fut d’abord animateur du ciné-club d’Alger avant d’écrire dans les Cahiers du cinéma dont il deviendra le rédacteur en chef de 1965 à 1973. Chargé de cours à l’université de Paris VIII, à la Fémis, à l’école des Beaux-Arts de Grenoble, collaborateur à Jazz Magazine et à Images documentaires, il a mené en parallèle une carrière de réalisateur, tournant près de trente-cinq documentaires et six films de fiction, dont La Cécilia, L’Ombre rouge et Balles perdues.

Coédition Yellow Now / Côté cinéma – Cinémathèque de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
ISBN 978-2-87340-274-7 – 28 €
Éditions Yellow Now

 

Pour découvrir la liste des 100 films, ainsi que leurs courts synopsis, vous pouvez consulter ce document.